Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Audierne Polynésie

Bretagne : Contes et légendes, Histoire. Minorités ethniques : Thai, H'mongs, Boni, Saramaca Civilisations disparues : Angkor (Camboge),Minoenne (Crète), Mayas et Aztèques (Mexique). Sud Maroc, Thaïlande

Mexico : les jardins de Xochimilco

Jean Yves
Mexico : les jardins de Xochimilco
Mexico : les jardins de Xochimilco

Le secteur de Xochimilco, à 28 km au sud de Mexico, est le seul vestige conservé du paysage lacustre de la capitale aztèque. Au milieu d'un réseau de petits canaux, on voit encore quelques chinampas, les jardins flottants, qui suscitèrent l'admiration des conquérants espagnols. Ce sont des îles artificielles construites par les Aztèques qui amassaient de la terre et de la boue à ces endroits pour créer des potagers (voir l'article "La longue marche des Aztèques). A l'époque aztèque, les canaux arrivaient jusqu'au cœur même de Mexico et furent le principal moyen d'acheminement de toutes sortes de...

Mexico : Notre Dame de Guadalupe

Jean Yves
Mexico : Notre Dame de Guadalupe
Mexico : Notre Dame de Guadalupe

Notre-Dame de Guadalupe ou Vierge de Guadalupe (en espagnol Vírgen de Guadalupe) est le nom donné à la Vierge Marie lors de son apparition à un indigène du Mexique, Juan Diego Cuauhtlatoatzin, en 1531. Elle est la patronne du Mexique depuis 1895. La Basilique Notre-Dame de Guadalupe de Mexico est une basilique catholique située sur la colline de Tepeyac, au nord-ouest de la ville de Mexico, consacrée à la Vierge. Avec plus de 20 millions de pèlerins chaque année, c'est le monument catholique le plus visité après la cité du Vatican. De nombreux commerçants d'objets de piété se sont installés aux...

Mexique : moments d'Histoire (1521/1945)

Jean Yves
Mexique : moments d'Histoire (1521/1945)
Mexique : moments d'Histoire (1521/1945)

Le 13 août 1521, la fin du siège de Tenochtitlan voit la victoire des Espagnols et la fin de l'empire aztèque. Cortes s'empressa de détruire la ville, de combler ses canaux et de raser ses palais pour en construire de nouveaux, comme le Palais National bâti sur les ruines du palais de Montecuhzoma. Palais National de Mexico Cortés se lança alors dans la conquête d'un vaste empire colonial appelé la Nouvelle-Espagne. Le territoire s'étendra jusqu'à une importante partie du sud des actuels États-Unis (notamment la Californie, l'Arizona, le Nouveau-Mexique et le Texas). Les principales villes mexicaines...

La fin de l'Empire Aztèque

Jean Yves
La fin de l'Empire Aztèque
La fin de l'Empire Aztèque

L’empire aztèque connut son apogée entre 1486 et 1502. En moins de 200 ans, le petit peuple nomade, chassé par plus puissant que lui, était devenu le maître de la vallée de Mexico et de ses environs. La "Triple Alliance" des trois villes, Texcoco, Tenochtitlán et Tlacopan, leur donnait un contrôle important sur les côtes est et ouest du lac Texcoco. Plus tard, cette Triple Alliance se souda en un seul peuple grâce aux nombreuses stratégies de mariages et d’alliances pour former l’État expansionniste aztèque. Centre de Mexico : maquette de Tenochtitlan À l’époque des premiers contacts avec les Espagnols,...

Les Cinq Soleils Aztèques

Jean Yves
Les Cinq Soleils Aztèques
Les Cinq Soleils Aztèques

"Les Aztèques tenaient pour certain que notre monde avait été précédé de quatre autres univers, les Quatre Soleils. Le Premier Soleil, "naui‑ocelotl", (Quatre-Jaguar) avait pris fin dans un gigantesque massacre : les hommes avaient été dévorés par des jaguars. Le jaguar symbolise les forces telluriques ; pour les Aztèques, il correspondait à Tezcatlipoca, le dieu des ténèbres, du ciel nocturne tacheté d'étoiles comme le pelage du félin. Le Deuxième Univers s'appelait "naui‑eecatl", (Quatre‑Vent). Quetzalcoalt, le Serpent à Plumes, dieu du vent, et rival mythique de Tezcatlipoca, fit souffler sur...

La Longue Marche des Aztèques

Jean Yves
La Longue Marche des Aztèques
La Longue Marche des Aztèques

Selon la légende, les Aztèques (ou Mexicas) vivaient à Aztlan, ville mythique de leur cosmogonie. Dans les textes anciens, la localisation de cette cité, le plus souvent représentée sous la forme d'une montagne entourée d'eau, vaguement qualifiée de lointaine, se situerait dans le sud des États-Unis actuels. Les Aztèques revendiquaient leur appartenance aux Sept Tribus Nahuas qui seraient sorties du mythique Chicomotzoc, les Sept Cavernes, le lieu où naquit le Monde. Suivant les indications de leur dieu tutélaire Huitzilopochtli (Dieu de la Guerre et du Soleil), ils migrèrent vers le sud dès 1168...

Izamal, petite ville du Yucatan au Mexique

Jean Yves
Izamal, petite ville du Yucatan au Mexique
Izamal, petite ville du Yucatan au Mexique

Izamal est une petite ville de l'État du Yucatán au Mexique. Elle a été fondée après la Conquête espagnole sur les ruines d'une ancienne cité maya. Elle se situe à 72 km à l'est de Mérida. La langue maya est au moins autant parlée que l'espagnol à Izamal. Sa population compte 25 000 habitants environ. Izamal : triangle vert ; Mérida : point violet Elle est connue dans le Yucatán comme la "ville jaune" car la plupart des maisons de cette bourgade coloniale sont recouvertes d'une peinture de couleur ocre, identique à celle qui recouvre les murs du couvent Saint Antoine de Padoue, édifié face au zocalo...

Mexique : le déclin des cités mayas

Jean Yves
Mexique : le déclin des cités mayas
Mexique : le déclin des cités mayas

Le déclin des cités mayas n'a pas été brutal, mais s'est étalé sur plusieurs siècles et s'est propagé progressivement à plusieurs régions, entraînant la mort des «cités perdues des Mayas» et la disparition d'un système politique propre à la civilisation classique, celui de la royauté sacrée, ainsi que des monuments et des institutions qui l'accompagnaient. La civilisation maya, c'est une montée en puissance entre les années 300 et 500 de notre ère, une période de stabilisation entre 500 et 600, puis une période "frénétique" de constructions entre 600 et 900 après JC. Enfin un déclin progressif...

Tulum, la dernière cité maya

Jean Yves
Tulum, la dernière cité maya
Tulum, la dernière cité maya

Juchée sur le sommet d'une falaise au pied de laquelle s'étale la mer des Caraïbes, Tulum est la seule cité maya fortifiée construite en bord de mer. Le nom actuel, qui lui a été donné au début du XIXème siècle, veut dire "muraille, fortification, château, clôture ". Son nom ancien était Zama ou Zana et signifiait "aurore" ou "là où le soleil se lève". Construite vers 1200 après JC, cette ville fut un "port" et aussi un centre commercial. Elle atteint son apogée deux siècles plus tard, après la chute de Mayapan, ville maya ayant succédé à Chichen Itza. Tulum : point vert Comme les autres agglomérations...

Les Mayas : maïs, cacao, tabac et haricots

Jean Yves
Les Mayas : maïs, cacao, tabac et haricots
Les Mayas : maïs, cacao, tabac et haricots

Plante divine chez les Mayas et les Aztèques, le maïs est associé à l'astre roi, le Soleil, symbole de la vie et de la résurrection. Selon le Popol Vhu (livre sacré des Mayas Quichés, rassemblant des textes antérieurs à la conquête espagnole sur la mythologie et la cosmologie de ce peuple), l'être humain aurait été façonné par les dieux avec du maïs, de l'eau et du sang de serpent. Des grains de maïs sont placés dans la bouche des morts lors des rituels funéraires. Le dieu du maïs (Yum Kah) était représenté comme un jeune homme, dont la tête était ornée d'un épi de maïs. Le hiéroglyphe de son nom...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>