Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Audierne Polynésie Bretagne : Contes et légendes, Histoire. Minorités ethniques : Thai, H'mongs, Boni, Saramaca Civilisations disparues : Angkor (Camboge),Minoenne (Crète), Mayas et Aztèques (Mexique). Sud Maroc, Thaïlande

Polynesie : Iles Sous Le Vent : Raiatea

Raiatea

L’île de Raiatea fait partie de l'archipel des îles de la Société, au sein de la Polynésie française, située à plus de 17000 km de la métropole. Cet archipel comprend les Îles du Vent (Tahiti, Moorea, Mehetia, Tetiaroa, Maiao) et les Îles sous le Vent (Huahine, Raiatea, Tahaa, Bora Bora, Tupai, Maupiti, Mopelia, Scilly et Bellinhausen). Il regroupe 85% de la population du Territoire.

Raiatea se trouve à 230 km au nord-ouest de Tahiti. C'est la deuxième plus grande île de Polynésie française.

Partageant le même lagon, Raiatea et Tahaa sont deux îles sœurs séparées par une distance de 4 km. Raiatea est la plus urbanisée avec Uturoa, mais de nombreuses vallées et villages demeurent isolés.


 

 

 

Les Polynésiens racontent qu'il y a bien longtemps, Tahaa et Raiatea ne formaient qu'une seule et même île. Selon la légende, un géant les aurait séparées d'un grand coup de main dans sa colère, suite à un chagrin d'amour.

 


 

La population de l'île comprend environ 11 000 habitants, principalement concentrés autour de la ville principale Uturoa, dominée par le mont Tapi Oi.

 

 

 


 Uturoa, vue générale. Sur la droite, le port.

 




Uturoa, côté Ouest, au fond : Tahaa.




La marina






La cité administrative :





L'hôpital d'Uturoa





Le port, départ des navettes vers Tahaa




Le centre ville un dimanche après-midi :






Côté Est d'Uturoa.




La passe qui pemet l'entrée des bateaux venant de Huahine ou de Tahiti.



Le motu des oiseaux, sur la côte Est.





Le même, avec au fond, l'île de Huahine




 Raiatea est quasiment déserte dans sa partie montagneuse. Le mont Toomaru culmine à 1017 m.

 

 


 

 

 

 




 Raiatea est surnommée "la Sacrée" (on lui attribue le nom maohi de Hawai Nui) en raison du culte du dieu 'Oro, qui a pour centre le district d'Opoa. 

C'est à Opoa que l'on trouve le deux marae (temples en plein air), Vaearai et Taputapuatea.

     

 

 


C’est ici que les premiers Polynésiens auraient débarqués sur des radeaux en bambou, il y a plus de mille ans.

 

 





Un marae est une plate-forme construite en pierres sèches et où se déroulait le culte polynésien aux temps anciens.




 


 

 

 

 


 

 


C'était l'espace culturel, social et politique de la société polynésienne pré-européenne.

Le marae de Taputapuatea rassemblait les chefs des îles de plusieurs archipels pour y parler des questions sociales importantes, y célébrer les dieux ou introniser un roi. Son influence s'étendait autrefois sur tout le triangle polynésien et il était considéré comme l'unique marae international.













 

 


Sur cet ensemble se dressent des sculptures à formes humaines ou animales servant de réceptacles pour l'esprit d'un dieu ou d'un ancien. Le tiki, sculpture de basalte posée à l'entrée du marae, relève de la même fonction.


autres images de Raiatea

 







 

 

 



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :