Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Audierne Polynésie Bretagne : Contes et légendes, Histoire. Minorités ethniques : Thai, H'mongs, Boni, Saramaca Civilisations disparues : Angkor (Camboge),Minoenne (Crète), Mayas et Aztèques (Mexique). Sud Maroc, Thaïlande

26 articles avec cambodge

Instantanés du Cambodge

Jean Yves
Instantanés du Cambodge
Instantanés du Cambodge

Il existe, dans le nord du Cambodge, un petit village du nom de Skonn, dont la spécialité est la préparation de mygales. Celles-ci, grillées, sont vendues sur le marché par seaux entiers. Après en avoir goûté, je peux vous assurer que ce n'est pas mauvais. Dommage que les pattes soient un peu trop velues. Les enfants exhibent aux touristes de passage, peu nombreux dans cette région, des mygales vivantes se promenant sur leur corps. Avec ces derniers clichés pris au hasard du voyage, voici quelques pensées de la sagesse asiatique. Seul, on ne peut mener à bien une entreprise : peut-on marcher longtemps...

Une vieille légende cambodgienne

Jean Yves
Une vieille légende cambodgienne
Une vieille légende cambodgienne

La plaine intérieure du Cambodge autour du lac Tonlé Sap est parsemée de petites collines que l'on appelle des "Phnom". Les Cambodgiens ont une légende pour chacune de ces "Phnom", légende qui remonte à la formation du Cambodge, au temps où celui-ci était recouvert d'eau. (Voir : http://0z.fr/CYjHQ) Voici donc une vieille légende cambodgienne recueillie par Auguste Pavie (*) dans "Contes populaires du Cambodge, du Laos et du Siam" paru en 1903. Photos prises au hasard du voyage. La légende de la montagne du crocodile De riches marchands du Cambodge conduisirent leur fils, Réachkol, à un ermite...

Cambodge : le marché de Battambang

Jean Yves
Cambodge : le marché de Battambang
Cambodge : le marché de Battambang

Battambang est située au nord-ouest du Cambodge. Reliant la région à Phnom Penh et à la Thaïlande, la ville est un lien vital pour le Cambodge. La partie principale de Battambang est située près de la Sangker, une rivière coulant à travers la province de Battambang. Battambang est à 293 km de Phnom Penh et à 171km de Siem Reap (Angkor). Elle est la seconde ville du pays (population estimée en 2007 à 250 000 habitants). Les photos sont prises sur le marché de Battambang. Pas de vitrines réfrigérées comme en Europe pour la viande et le poisson. Mais ici pas d'odeurs nauséabondes comme sur le marché...

Cambodge : la colline de Phnom Sampeau

Jean Yves
Cambodge : la colline de Phnom Sampeau
Cambodge : la colline de Phnom Sampeau

Phnom Sampeau se trouve à 12 km au Sud Ouest de Battambang, la deuxième ville du Cambodge, située à environ 250 Km de la capitale Phnom Penh. Cette colline fut l'un des repères des Khmers rouges, leur servant de centre d'interrogatoire et de lieu d'exécution. Ils précipitaient leurs prisonniers dans le vide à partir de grottes situées sur le versant de la colline. Une dizaine de milliers de Cambodgiens ont trouvé ici une mort affreuse. Aujourd'hui, la colline a retrouvé toute la sérénité que lui confèrent les temples bouddhistes érigés au sommet. Pour y arriver, il faudra cependant s'armer de courage...

Le marché Russe de Phnom Penh

Jean Yves
Le marché Russe de Phnom Penh
Le marché Russe de Phnom Penh

Il est appelé ainsi car les Russes le fréquentaient beaucoup pendant la période vietnamienne de 1979 à 1999. On y trouve de tout : tissus en soie, bijoux en argent, … quincaillerie, pièces de rechange de toutes dates pour tous types de motos, des porcelaines de Chine, vêtements… Quelques boutiques vendent également des épices conditionnées sous sachets en plastique. On ne retrouve cependant pas l'odeur des marchés de Guyane ou de la Polynésie. On découvre aussi de nombreuses gargotes où l'on peut manger à toute heure de la journée. Mais l'endroit le plus déroutant du marché est la partie réservée...

Khmers rouges : la prison de Tuol-Sleng ou S 21

Jean Yves
Khmers rouges : la prison de Tuol-Sleng ou S 21
Khmers rouges : la prison de Tuol-Sleng ou S 21

Le musée de Tuol‑Sleng est un ancien lycée (Tuol Svay Prey : la colline du manguier sauvage) situé à Phnom Penh qui a été transformé par les Khmers rouges en centre de détention, de torture et d'exécution entre 1975 et 1979. Le lycée avait alors comme nom secret "prison de Sécurité 21" ou "S-21". Les Khmers rouges enfermaient à S-21 tous les opposants supposés au régime, sur n'importe quel motif. Les personnes enfermées étaient aussi bien des jeunes que des personnes plus âgées. Il y avait des femmes, des enfants, et parfois des familles entières (bébés y compris) d'ouvriers, d'intellectuels, de...

Une ancienne capitale du Cambodge : Oudong

Jean Yves
Une ancienne capitale du Cambodge : Oudong
Une ancienne capitale du Cambodge : Oudong

Oudong se situe à 50 km de Phnom Penh sur la route de Battambang. Oudong, la "Victorieuse", devient la capitale du Cambodge à partir de 1618 et le reste pendant près de 250 ans après la période angkorienne. Sur la photo au fond, on distingue les pointes des stupas sur la colline (et point rouge sur la carte) : Près de 20 monarques ont résidé à Oudong jusqu'en 1866. A cette date, le roi Norodom (roi de 1859 à 1904) installe la capitale à Phnom Penh. La plupart des bâtiments historiques ont été ravagés par les bombardements américains de 1970 pendant la guerre du Vietnam, puis par les Vietnamiens...

Sourires du Cambodge (2)

Jean Yves
Sourires du Cambodge (2)
Sourires du Cambodge (2)

Une seconde série de portraits accompagnée de quelques pensées de la sagesse orientale. Quelle que soit la cause de votre souffrance, ne blessez pas un autre être vivant. Udanavarga (L'Udānavarga est un texte bouddhique écrit en sanscrit). Ce que nous sommes est la conséquence de ce que nous avons pensé. Ni dans les airs, ni au milieu des océans, ni dans les profondeurs des montagnes, nulle part il existe d'endroit où l'on soit à l'abri des conséquences de ses actes. Dhammapada ( un des plus anciens textes bouddhiques). La vie est aussi fugace qu'un arc-en-ciel, qu'un éclair d'orage, qu'une étoile...

Le déclin de l'Empire Khmer : la chute d'Angkor

Jean Yves
Le déclin de l'Empire Khmer : la chute d'Angkor
Le déclin de l'Empire Khmer : la chute d'Angkor

"Ce fut jadis le cœur d'un somptueux royaume – Angkôr Tlom, à lui seul, est plus vaste que la Rome d'Auguste ‑ puis, après des siècles de splendeur, la débâcle est venue, les invasions, les épidémies, les révoltes, et il n'est plus rien resté que la forêt, l'opiniâtre, l'indomptable forêt, qui s'est lentement rapprochée, a comblé les douves, escaladé les remparts, envahi les avenues, et s'est acharnée pendant huit siècles sur les temples et les palais, crevant les murs de ses troncs puissants… …recouvrant les bas-reliefs de ses lichens, éventrant de ses racines les terrasses où veillaient les nâgas...

Angkor : le Bayon, la forêt de pierre

Jean Yves
Angkor : le Bayon, la forêt de pierre
Angkor : le Bayon, la forêt de pierre

"Le Bayon, c'est la cathédrale, cathédrale écrasante, sans nef, sans ogives et sans flèche. Et, soudain, c'est le Bayon, émouvant comme une cathédrale, masse pyramidale où plus de quarante tourelles dressent leurs quatre visages coiffés du diadème. Je vais désormais les retrouver partout, ces indéchiffrables visages ‑ Brahma disait-on autrefois ; Civa, prétend-on aujourd'hui ‑ ces visages au sourire d'énigme qu'on reconnaît aussi bien sur les faces des tours, hauts alors comme deux hommes, que sur les pierres rongées qu'on ramasse dans l'herbe, pas plus grosses que le poing". (Roland Dorgelès,...

1 2 3 > >>