Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Audierne Polynésie Bretagne : Contes et légendes, Histoire. Minorités ethniques : Thai, H'mongs, Boni, Saramaca Civilisations disparues : Angkor (Camboge),Minoenne (Crète), Mayas et Aztèques (Mexique). Sud Maroc, Thaïlande

Maroc : Essaouira

Jean Yves
Maroc : Essaouira
Maroc : Essaouira

Essaouira est une ville de 70 000 habitants, chef lieu d'une province peuplée par environ 500 000 habitants, agriculteurs pour la plupart. La pêche et l'artisanat restent les principales sources de revenus. Port d'Essaouira Le tourisme et l'activité qui en découle occupent également une place importante dans l'économie locale. Plage d'Essaouira On accède à la ville par la Porte de la Marine, construite entièrement en pierre taillée en l'an 1147 de l'Hégire, c'est à dire 1769. Essaouira : Porte de la Marine Essaouira a aussi été appelée Tassourt ou Amogdul "la bien gardée" en berbère, "Mogdura"...

Maroc : Taroudant

Jean Yves
Maroc : Taroudant
Maroc : Taroudant

Taroudant, qui s'écrit aussi Taroudannt, (et qu'il faut prononcer "Taroudannte"), est une ville du sud-ouest du Maroc située dans la plaine du Souss, du nom de l'oued qui la traverse. En 2005, elle comptait 63 000 habitants. Elle est entourée par deux chaînes de montagnes, le Haut-Atlas au nord et à l'est, l'Anti-Atlas au sud. A l'ouest, la plaine s'ouvre sur l'Atlantique. Montagnes de l'Anti Atlas à Tizin bachkoum Montagnes de l'Anti Atlas, environs de Taliouine Taroudant est l'une des villes les plus anciennes du Maroc. Elle fut notamment la capitale des princes rebelles Ben Yedder qui régnèrent...

Maroc : les Gorges du Todra

Jean Yves
Maroc : les Gorges du Todra
Maroc : les Gorges du Todra

L’Oued Todra, dont le nom peut aussi s'écrire Todgha ou Toudgha, dévale du Haut Atlas et bien qu'alimenté dans sa partie haute par de nombreuses sources, se fraie difficilement un passage entre les chaînes du Haut Atlas, et donne lieu aux gorges du Togdha. Les gorges du Todgha sont une longue coulée dans le Haut-Atlas, qui part de la ville de Tineghir (ou Tnerhir) en direction du village de Tamtatouchtte, au Nord. Cette région est constituée de hautes et étroites falaises (jusqu’à 300 m). Un hôtel et des restaurants se nichent au pied de la plus haute des falaises. C'est de là que s'élancent des...

Maroc : les khettaras

Jean Yves
Maroc : les khettaras
Maroc : les khettaras

Dans les régions désertiques, la plupart des oasis sont alimentées en eau par des khettaras. Aménagées il y a plusieurs siècles, les khettaras permettent de drainer des nappes phréatiques et de conduire l’eau par gravité jusqu'à la palmeraie. Les khettaras sont des galeries creusées en pente douce qui collectent les eaux d'infiltration avant de les acheminer à destination où elles sont utilisées pour l'irrigation des terrains agricoles. La sortie de la khettara est souvent appelée source. L’eau claire qui en sort semble en effet sortir de terre très naturellement. Source du schéma : http://hmf.enseeiht.fr/travaux/bei/beiere/...