Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Audierne Polynésie Bretagne : Contes et légendes, Histoire. Minorités ethniques : Thai, H'mongs, Boni, Saramaca Civilisations disparues : Angkor (Camboge),Minoenne (Crète), Mayas et Aztèques (Mexique). Sud Maroc, Thaïlande

Maroc : les khettaras

Jean Yves

Dans les régions désertiques, la plupart des oasis sont alimentées en eau par des khettaras.

 

 

J01 Khettaras

 

 

Aménagées il y a plusieurs siècles, les khettaras permettent de drainer des nappes phréatiques et de conduire l’eau par gravité jusqu'à la palmeraie.

 

 

J02 Khettaras

 

 

Les khettaras sont des galeries creusées en pente douce qui collectent les eaux d'infiltration avant de les acheminer à destination où elles sont utilisées pour l'irrigation des terrains agricoles.

 

La sortie de la khettara est souvent appelée source. L’eau claire qui en sort semble en effet sortir de terre très naturellement.

 


 

J03 Khettaras

 

Source du schéma : http://hmf.enseeiht.fr/travaux/bei/beiere/

 

 

Les tunnels ont une très faible pente pour permettre à l'eau de s'écouler à la surface du sol. Leur largeur permet le curage et le nettoyage manuellement. On y accède par des escaliers creusés dans le sol :

 

 

J04 Khettaras

 

 Entrée d'une khettara

 

J05 Khettaras

 

 Escaliers d'accès à la khettara

 

J06 Khettaras

 

 

Les khettaras peuvent mesurer plusieurs kilomètres de long.

 

 

J07 Khettaras

 

 Au fond de la khettara

 

J08 Khettaras

 

 

Tout au long de ce tunnel, on trouve de nombreux puits d’aération (un tous les 10 à 20 m environ) :

 

 

J09 Khettaras

 

 

J10 Khettaras

 

 

Leur principale fonction était l’évacuation de la terre lors de la construction de la khettara.

 

 

J11 Khettaras

 

 

La gestion des eaux des Khettaras obéit à des normes coutumières de répartition appelées "droit‑d'eau". Il y a plusieurs siècles, l’eau a été répartie entre les familles ayant participé à la construction de la khettara, à hauteur de la quantité de travail fourni.

 

 

J12 Khettaras

 

 

Le volume de ce travail avait été converti en parts et correspondait à un certain nombre d’heures d'irrigation durant laquelle les propriétaires détenteurs de parts bénéficiaient de la totalité du débit de la khettara.

 

Les premières kettaras auraient été creusées au nord-ouest du plateau iranien (où elles sont appelées "qanats") vers la fin du Ier millénaire av. J.‑C. On en trouve aussi en Chine, en Afghanistan, en Lybie, en Algérie et même en Espagne où on les appelle "kanawats".

 

 

J14 Khettaras

 

 

Le plus long qanat se trouve en Iran, mesure 71 km et comporte 2 115 puits de visite verticaux. C'est également le plus ancien (daté de 3 000 ans).

 

 

J13 Khettaras

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires

albumy 07/03/2013 12:38

vraiment c'est très interessant merci pour ce partage

philippe du Mans 10/02/2013 10:36

si je meurs de soif avec mon vélo, je sais où aller !!!!!

Urban 08/02/2013 18:38

C'est donc dans les khettaras que les palmeraies trouvent leurs sources et moi qui pensais qu'elles étaient créer à proximité de rivières naturelles ;)
Bon week-end JY @+

dom 07/02/2013 20:13

je viens de découvrir ce qu'est une khettara ... bonne soirée jy

patriarch 05/02/2013 07:00

Ce fut un travail immense... Merci pour la découverte ! Bonne journée