Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Audierne Polynésie Bretagne : Contes et légendes, Histoire. Minorités ethniques : Thai, H'mongs, Boni, Saramaca Civilisations disparues : Angkor (Camboge),Minoenne (Crète), Mayas et Aztèques (Mexique). Sud Maroc, Thaïlande

Kourou : le Centre Spatial Guyanais

Jean Yves

Kourou est une commune française, située dans le département de Guyane (23 813 habitants en 2006). Ses habitants sont appelés les Kourouciens et les Kourouciennes. Kourou est à environ 65 km à l'ouest de Cayenne (soit environ 1 heure de voiture) et à 200 km à l'Est de St-Laurent (soit 2 heures trente de voiture).

 

 

 

 

Kourou01

 

 

 


Autrefois connue pour son bagne, elle est aujourd’hui surtout réputée pour abriter le Centre Spatial Guyanais (le CSG).




Ci-dessous, la maquette de la fusée Ariane à l'entrée de Kourou.

 

 


Kourou02

 

 

 

 

Le site de Kourou en Guyane est choisi parmi 14 autres par le Premier Ministre Georges Pompidou le 14 avril 1964.

Il réunit de nombreux atouts :

- une très large ouverture sur l'océan Atlantique qui favorise toutes les missions spatiales, des lancements aussi bien vers l'Est (pour l'orbite géostationnaire) que vers le Nord (pour l'orbite polaire) avec un minimum de risque pour la population et les biens alentour. 

-  la proximité de l'équateur (5,3° de latitude Nord).

-  la faible densité de la population. 

- la possibilité d'installer sur les collines environnantes des moyens de poursuite (radars et antennes de télémesure). 

-  une zone à l'abri des cyclones et des tremblements de terre.

-  une stabilité politique.

 

 

 

 Ci-dessous, la Pointe Des Roches à Kourou.

 

 

 

Kourou03

 

 

 

 

 


Le Centre Spatial Guyanais (CSG) s’installe à Kourou en 1965.

Le CSG lui-même est construit sur l’emplacement d’un village appelé Malmanoury et s’étend sur une zone de 60 km de long et 20 km de large le long de la côte, soit une superficie de 1 200 km2. (Elle équivaut à celle de la Martinique (1 128 km2) ou, en France, à celle du département du Val d'Oise - 95 - (1 246 Km2).

 

 

Au fond, le Centre Spatial émerge de la forêt. Sur la gauche, la tour de lancement d'Ariane.

 

Kourou04

 

 

 

 

 

Cent cinq familles (651 personnes) sont expropriées de leurs terres pour faire de la place pour le CSG et relogées dans des logements en ville.

Pour construire la base on embauche des milliers d’ouvriers dès la première phase de la construction, de 1965 à 1970.

 

 

Le CSG vu du large :

 

Kourou05

 

 

 

 

Le port industriel de Pariacabo est également construit pour les livraisons de matériel nécessaire à la construction des fusées. La station de traitement des eaux de Kourou, la seule en Guyane à respecter les normes européennes, est construite en 1965.

 

 

Le port de Pariacabo :

 

Kourou06

 

 

 


 

Le 3e régiment étranger d’infanterie est présent au quartier Forget de Kourou depuis l’année 1973. L’unité a activement préparé l’aménagement du CSG et a comme mission principale d’en assurer sa surveillance.

Un détachement de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris s'occupe quant à lui des interventions sur les éventuels incendies.

 

 

 


 

Kourou07

 

 

 


 

Le CSG inaugure son premier lancement le 9 avril 1968 avec la fusée Véronique. Suivront, les années suivantes, le lancement de neuf fusées Diamant. De 1967 à 1971 le centre spatial guyanais a également servi à la mise au point et aux essais des fusées Europa, sans grand succès, mais qui ont permis, par les échecs successifs, de préparer à la conception de la fusée Ariane. Le premier lancement a lieu le 24 décembre 1979 avec une Ariane 1 et compte, au 2 octobre 2007, 142 tirs.

 

 

Photo Arianne Espace :

 

 

 

Kourou08

 

 

 

 

La base est gérée conjointement par le CNES (son propriétaire), Arianespace et l'ESA. Située à une latitude de 5 degrés, à 460 km seulement au nord de l'équateur, la rotation de la Terre procure une vitesse additionnelle de près de 500 m/s à ses lanceurs. En outre, cette latitude est idéale pour placer en orbite les gros satellites géostationnaires qui constituent l'essentiel de la clientèle commerciale d'Arianespace.

 

 

Photo personnelle ratée : Ariane au décolage en octobre dernier.

 

Kourou09

 

 

 

 

Les Russes auront accès à la base de Kourou pour des lancements à leur compte avec des fusées Soyouz. Ils utiliseront le centre spatial guyanais en alternative à leur Cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan.

Dans le cadre d'un programme de l'ESA, la famille des lanceurs commerciaux d'Arianespace va s'accroître avec l'apport de Vega (lanceur Italien).  Haute d'environ trente mètres, ses vols permettront l'emport de satellites de petite à moyenne taille.

 

 

Zone de lancement Vega :


 

Kourou010

 

 

 

 

Jupiter, c'est le CDC (Centre De Contrôle), la tour de contrôle où on centralise la gestion de tous les moyens, qu'ils soient lanceur et surtout sol (télémesure, radars, stations aval, météo, énergie, optique/vidéo, etc...). Les bâtiments du CSG ont des noms de planètes et autres astres.

 





Kourou011

 

 

 

 

 

Kourou012

 

 

 

Centre nerveux de la mission, la salle Jupiter est une véritable tour de contrôle située au 3eme étage d'un des principaux bâtiments du Centre Spatial Guyanais. A l'heure du lancement, l'ensemble de l'autorité opérationnelle, technique et institutionnelle y est rassemblée. Face à un mur chargé d'écrans et de voyants, elle comporte cinq rangées de pupitres qui accueillent, trois heures avant le tir, les personnages clés concernés par le lancement. 

 

 

Kourou013

 

 

 

 

 

 

Kourou014

 

 

 

 

La salle de conférence ou VIP, située au premier étage derrière la salle de contrôle, permet d'accueillir 232 invités au moment des lancements. Equipés d'écouteurs, avec une traduction en plusieurs langues, les invités peuvent suivre les commentaires techniques ainsi que la vidéotransmission sur le mur d'images de 3,2 mètres sur 4,2 mètres. Ils peuvent ainsi suivre la chronologie en direct, observer le Centre de Contrôle et se rendre sur les terrasses panoramiques extérieures pour assister au décollage.

 

 

 

Kourou015

 

 

 

 

Au deuxième étage, le Centre de Presse Ecrite est équipé de 31 postes de travail dans 3 espaces munis de moniteurs et d'horloges opérationnelles.

 

 

 

 

Kourou016

 

 

 

 

Pour faire leur diagnostic, les ingénieurs météo disposent d’une douzaine d’équipements. Le principal est le nouveau radar Doppler Romuald. Situé sur la Montagne des Pères et commandé à distance, il permet de restituer tous les échos précipitations dans un rayon de 400 kilomètres. Quant à la foudre, elle sera détectée dans un rayon de 100 kilomètres par le système Safir, via trois antennes. Un système par triangulation qui permet de reconstituer les chemins d’éclairs.

 


 

Kourou017

 

 


Les critères météo pour un lancement d'Ariane :

 

Critère C1 : Pas de risque de foudre au sol, dans un rayon de 10 km autour de l'Ensemble de Lancement à H0.


Critère C2 : Pas de nuage convectif dont le sommet dépasse les 5 000 mètres dans un rayon de 10 km autour de l'Ensemble de Lancement à H0.


La voie ferrée qui conduit Ariane sur sa zone de lancement :

 

 

Kourou018

 

 

 

 

Critère C3 : Pas de nuage de type Cirrus, issu d'un Cumulonimbus, à la verticale de l'Ensemble de Lancement, si la cellule-mère est à moins de 20 km de celui-ci à H0.

 

Critère vent au décollage : Vitesse du vent sur 10 minutes, à 35 mètres, inférieure à des valeurs liées à la direction moyenne de celui-ci, à la version du lanceur et à l'avancement de la chronologie.

 

 

 

 

Kourou019

 

 

 


Critère vent à la station Isabelle de Kourou Plage : Vitesse perpendiculaire à la limite de nuisance à la plage de Kourou inférieure à un seuil fixé par la sauvegarde vol à chaque lancement selon la masse d'ergols embarquée et la trajectoire du lanceur.

 

 


 

Kourou020

 

 

Critère vent en altitude : A partir d'un profil vertical du vent (du sol à 30 km), utilisé dans le logiciel de calcul des tâches d'impact de la sauvegarde vol, un critère vent en altitude est déterminé pour garantir la protection des zones habitées en cas d'explosion du lanceur.



Kourou021

 



Pour suivre le vol d'Ariane 5, des stations de télémesure sont parsemées le long de la trajectoire du lanceur et traitent les données en temps réel ou en différé.

 

Au moment du lancement, c'est la station de Galliot sur le mont des Pères près du centre spatial qui "regarde" le lanceur (Photo ci-dessous).

 

 

 

 

Kourou022

 

 

 

 


Les autres stations en aval prennent le relais avec Natal au Brésil, puis Ascension et Malindi au Gabon.

 

Pour les mises en orbites spéciales, notamment les tirs vers le Nord (Spot 4 et Helios) les stations de pays étrangers sont sollicitées (NASA avec Wallops sur la côte est des Etats Unis, Prince Albert au Canada, Pokker Flat en Alaska, NASDA avec Okinawa et Katsurra au Japon, CCRS avec Price Albert au Canada). Des kits sont alors amenés dans ces stations pour assurer la compatibilité avec Ariane.

 

 

 

 

Kourou023

 

 

 

 

 

La localisation du lanceur dans l'espace s'appuie sur l'utilisation de trois radars : l’Adour 2, le Bretagne 1 et le Bretagne 2.

Adour 2 est situé sur le site météo de Kourou, près du centre technique, à l'entrée du CSG.

Bretagne 1 est situé sur le site du Grand Leblond sur la Montagne des Pères à l'entrée de Kourou en bordure de la RN 1 (155 m d'altitude). Il fournit des informations sur la position du lanceur dans l'espace.

Bretagne 2 est sur la station de la colline Montabo à Cayenne en bordure de l'Atlantique à 60 km de Kourou.

 

 

 

Kourou024

 

 

 

 

 

La station de télémesure de Natal située à l’extrême Est du Brésil, sous l’Equateur, est la seconde station de télémesure disposée sur la trajectoire du lanceur Ariane 5 en lancement vers l’Est.

 

 

 

 

Kourou026

 

 

 

 

La station de télémesure située sur l'île d'Ascension dans l'océan Atlantique, est la troisième station de télémesure disposée sur la trajectoire du lanceur Ariane 5 en lancement vers l’Est.

 

 

 

 

Kourou027

 

 

 

 

 

La station de télémesure de Malindi au Kenya, située sur l’Equateur à l’Est de l’Afrique, est la dernière station de télémesure disposée sur la trajectoire du lanceur Ariane 5 en lancement vers l’Est.

 

 

 

 

Kourou028

 

 

 

 

 

La station de télémesure de Libreville au Gabon, située sur l’Equateur, est sur la trajectoire de vol Ariane 5 mais elle n'est utilisée que pour les vols Ariane 4. Elle est exploitée par le CNES au Gabon. 

 

 


 

Kourou029

 

 

 

 

Le Monge, de la Marine Nationale : (source et photos du navire : Marine Nationale)

 

Phénoménal laboratoire flottant, truffé de radars impressionnants, d'électronique, d'optronique et d'informatique, "Le Monge" est un navire unique au monde. Ce Bâtiment d'essais et de mesures (BEM), fleuron de la Marine française, est en effet doté de moyens d'observation et d'écoute ultra-perfectionnés permettant la poursuite de satellites et de fusées. Mais c'est surtout un maillon essentiel de la mise au point des missiles nucléaires stratégiques français. Ce bâtiment d'un peu plus de 20.000t et mesurant 230m de long sur 25m de large n'a pas besoin d'aller très vite : à peine 16 nœuds. Sa force n'est pas dans sa vitesse mais dans son intelligence embarquée.

 

 

 

Monge029

 

 

 

 

La salle la plus importante du navire est celle de télémesure, où les superordinateurs stockent toutes les données enregistrées. Ces bandes secrètes ne sont que partiellement traitées à bord. L'essentiel est envoyé par avion en métropole, au Centre d'essais des Landes et à EADS. Là, l'exploitation nécessite au minimum six mois de travail pour une équipe de 20 personnes.

 

 

Monge030

 

 

 

Biographie de Gaspard Monge (1746-1818) :

Né à Beaune dans une famille modeste, Gaspard Monge révéla très tôt des dons exceptionnels pour les diverses disciplines scientifiques.

Il est élu en 1780 à l'Académie des Sciences.

Monge se rallie avec enthousiasme aux idées de la Révolution et adhère au Club des Jacobins.

En 1792, il devient Ministre de la Marine et le reste neuf mois tout en continuant à assurer ses cours.

 

Gaspard Monge (Photo source : wikipédia)

 

 

 

 

Gaspard Monge

 

 

Pour combler les lacunes qui apparaissent dans l'instruction de la génération nouvelle, quelques hommes, dont Monge qui joue le rôle prédominant, créent une nouvelle école, l'École Polytechnique.

 

Il fait partie de la commission scientifique qui accompagne Bonaparte lors de l'expédition d'Égypte. Il dirige les fouilles de Péluse dans le delta du Nil et préside quelques temps l'Institut du Caire.

 

L'amitié entre Monge et l'Empereur ne se démentit jamais. Le savant paya cher son attachement : sous la Restauration il perd toutes ses charges et est même exclu de l'Institut en 1816. Il ne survit guère à la chute de l'Empire et meurt en 1818.

 

Les cendres de Monge ont été transférées au Panthéon le 12 décembre 1989.

 

Ci-dessous, la Tour Dreyfus à la Pointe des Roches à Kourou, dernier vestige du bagne de la ville. Elle servait de sémaphore pour communiquer en morse avec les îles du salut, en face, à une heure de bateau.

 

 

 Kourou030

 

 

 

Sources :

 

Wikipédia (pour Gaspard Monge)

 

Capcom espace :

 http://www.capcomespace.net/dossiers/espace_europeen/ariane/CSG/histoire.htm

 

Centre Spatial Guyanais :

 

http://www.cnes-csg.fr/web/CNES-CSG-fr/3940-installation-du-csg-en-guyane.php

 

Commentaires

Jabadao 05/03/2010 16:46


continue comme ça, c'est toujours un plaisir de se promener au travers tes "reportages"


Urban 02/03/2010 19:56


Ca doit être quelque chose d'assister au décollage d'Ariane , c'est quand même le fleuron de la technologie française et européenne :)
Et ta photo de décollage , c'est pas si mal ;-)
Bonne soirée Erwan


andrée 02/03/2010 15:51


sur France Inter, la semaine dernière un reportage sur la guyane (surtout l'or et les orpailleurs) - c'est vrai que la guyane c'est aussi Ariane ..
j'espère que ce week end la tempête n'a pas fait trop de dommages chez vous.


bellamy 02/03/2010 12:45


Superbe reportage qui nous en apprend beaucoup sur Ariane et ce centre de tir .......
Kourou c'est trop loin pour moi mais l'internet est là pour nous permettre de voyager grâce a des reportages comme le tien .
Je dois avouer qu'il est particulierement bien fait et c'st tout en ton honneur .
Merci encore . A bientôt .
Jean.


patriarch 02/03/2010 07:12


c'est ce centre qui fait vivre tout ce coin là ?

Belle journée;