Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Audierne Polynésie Bretagne : Contes et légendes, Histoire. Minorités ethniques : Thai, H'mongs, Boni, Saramaca Civilisations disparues : Angkor (Camboge),Minoenne (Crète), Mayas et Aztèques (Mexique). Sud Maroc, Thaïlande

La Baie d'Ha Long

Erwan

Si Hanoi se traduit par Thang Long, «Envol du Dragon», la Baie d'Ha Long se traduit par  «Descente du Dragon». Le paysage est surprenant, mais le ciel du Tonkin est bien souvent gris, et le crachin qui tombait ce jour-là n'existe même pas en Bretagne, c'est vous dire...



 







La légende raconte que, autrefois, dès la fondation, le pays des Viêts fut envahi par des ennemis étrangers. Pour aider les Viêts à combattre les envahisseurs, l’Empereur de Jade a envoyé le Dragon-mère et ses enfants à ce pays. Juste à son arrivée, ils avaient projeté de la bouche des milliers de perles qui se sont transformées par la suite en îles et îlots répartis partout dans la baie. Les bateaux ennemis qui, à ce moment entraient dans la baie, se cassèrent complètement.











Après la victoire, le Dragon-Mère et ses enfants restèrent dans la baie. D’où les noms des sites et paysages : Ha Long (le lieu où le Dragon-Mère descend), Bái Tu Long (les petits dragons se prosternent devant leur mère), Long Vi (la queue du dragon).

 










Le site est inscrit dans la liste du patrimoine mondial de l'Unesco depuis le 17 décembre 1994. Il est actuellement proposé à l'élection des merveilles naturelles du monde.

 



 





 

La baie d'Ha Long s’ouvre sur le Golfe du Tonkin. La baie s'étend sur une superficie totale de 1 553 km2 et va jusqu’à l'île de Cat Ba au sud-est. Ses eaux émeraude abritent non moins de 1 969 îles, dont seulement 989 sont baptisées. Deux catégories d'îles ont été répertoriées : les îles de calcaire et de schiste. Leur formation remonterait à 250 ou 280 millions d'années. Des grottes et des cavernes, creusées par l'érosion, se cachent dans certaines îles.

 

 



 





Certaines grottes sont des passages menant à des lacs intérieurs, comme la Grotte Luon :

 

















Cette grotte est située sur l’île de  Bồ  Hòn, à 14 km au large de Bãi Cháy, près des îles de Con Rùa (Tortue) et Cổng Trời  (Porte du Paradis). Les falaises sont escarpées, l’eau est lisse comme un miroir. À la base de la montagne, au niveau de la mer, une entrée de forme arquée mène à l’intérieur de la grotte.

 



















Ce genre de grotte est plutôt rare dans la baie d’Halong. À l’intérieur, un petit lac arrondi est entouré de hautes falaises recouvertes de végétation.



 


















La plus grande grotte de la baie d’Halong, surnommée par les Français la grotte de Sửng Sốt (la grotte des Surprises), est située au centre de la zone protégée par l’UNESCO, sur l’île de Bồ Hòn.

 

 


 

 

 


















Cette grotte se trouve à proximité d’une grande concentration d’îles de pierres et de plusieurs sites d’intérêt, dont la plage Titov.











Quelques îles sont peuplées par des villages de pêcheurs, mais ceux-ci sont plus souvent flottants.

 

 
















La bataille navale du Bạch Đằng

  (source : Wikipédia)










Occupé par la Chine depuis 111 avant J.C., le Tonkin ne constitua plus pendant près de dix siècles que l'une des provinces (appelée Chiao-chi ou Jiaozhi) de son puissant voisin. Vers l'année 902, l'empire Tang s'effondra et s'émietta en plusieurs royaumes. Les Vietnamiens saisirent leur chance et chassèrent le gouverneur chinois tandis qu'un notable, Dương Đình Nghệ, prenait en mains les rènes du pays sans contester toutefois la suzeraineté de la Chine. Celle-ci accepta de facto une situation d'autonomie qui perdura jusqu'en 931, époque à laquelle le gouverneur de Canton, Liu Kung, qui avait fondé le royaume indépendant des Han du Sud, décida de mettre fin aux velléités d'émancipation vietnamiennes.







 



Les Han du Sud pénétrèrent au Việt Nam en 938. Leur armée était composée d'une force terrestre commandée par Liu Kung et d'une flotte de guerre, confiée à son fils héritier, Liu Hung-Ts'ao, qu'il avait nommé roi du Chiao-Chi. Le plan de ce dernier était de descendre rapidement le Bach Dang, principale voie de communication fluviale de la région, jusqu'à son embouchure en baie d'Hạ Long et de débarquer ses troupes à cet endroit, en plein cœur du territoire ennemi.

 








Ngô Quyên, l'un de ses meilleurs généraux du Vietnam, homme charismatique et compétent, organisa activement la défense du pays. Il décida d'éviter tout affrontement avec les troupes de Liu Kung et de concentrer ses forces contre Liu Hung-Ts'ao, dont il avait anticipé les intentions. A cette fin, il installa sa flotte face à l'embouchure du Bạch Đằng et fit planter dans le lit du fleuve des pieux aux pointes recouvertes de métal et dont la hauteur était légèrement inférieure à celle du niveau de l'eau, à marée haute. Sa stratégie reposait sur la synchronisation parfaite entre l'apparition de la flotte adverse et le mouvement des marées ; elle était donc certes audacieuse mais surtout aléatoire. Elle réussit pourtant au-delà des espérances les plus optimistes.

 










Lorsque Hung-Ts'ao et ses navires apparurent, Ngô Quyền les fit harceler à marée haute par des bateaux à fonds plats. Dès le reflux, ils reculèrent vers la mer entrainant à leur suite les lourds vaisseaux chinois qui s'empêtrèrent dans les pieux qui se révélèrent aussi mortels que des récifs. Immobilisés, leurs coques éventrées, les navires commencèrent à sombrer tandis que le gros de la flotte vietnamienne, qui n'avait pas encore été engagée, se rua à la curée.

Le désastre fut total pour les Chinois. Leur armada fut anéantie, ses équipages noyés ou massacrés.

 










À l'annonce de la tragédie, Liu Kung arrêta sa progression et retourna en Chine. Le sort de son fils malheureux Hung-Ts'ao est incertain : la plupart des sources consultées affirment qu'il se serait noyé lors de la bataille, mais d'autres prétendent qu'il aurait été capturé.

La bataille du Bạch Đằng mit fin à plus d'un millier d'années d'occupation chinoise. Le général vainqueur, Ngô Quyền se fit proclamer roi et créa la dynastie Ngô.

 










Première victoire navale vietnamienne, elle marque pour la marine de ce pays le début d'une histoire riche et le plus souvent victorieuse dans les guerres qu'elle eut à soutenir contre les Chinois, les Chams, les Khmers, les Thais ou les Mongols.

 








Il est par ailleurs à noter qu'en 1288, soit 350 plus tard, la flotte d'invasion des Yuan-Mongols sera détruite par le général Trần Hưng Đạo au même endroit et dans des conditions rigoureusement identiques. 

 







Des vestiges des champs de pieux de 938 et 1288 ont été retrouvés par les archéologues et aujourd'hui, les lieux de ces batailles sont aménagés en site touristique







 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires

Soledad 18/03/2009 14:35

Bonjour Jy
C'est impressionnant comme paysage. Cela peut bien être protèger un tel site. C'est magnifique! Dommage qu'il n'y fasse pas souvent soleil, cela doit encore être plus resplendissant.
Un grand soleil dans le ciel pour te souhaiter une agréable journée. Gros kiss. A+ Soledad

les petits bretons 17/03/2009 21:49

Bonsoir JY,
une découverte superbe ! Un dépaysement total qui vaut le détour. La grotte est magnifique et doit l'être d'autant plus en vrai.
Belle série dépaysant.
Bonne soirée
A bientôt

:0091: lili Flore :0010: 16/03/2009 22:00

Bonne soirée avec des bigs bises d'une journée super printanière.

callophrys 16/03/2009 19:37

comme d'habitude venir chez toi est source d'enrichissement et d'emerveillement.

Urban :0107: 16/03/2009 19:26

Elle est à la fois magique et mystérieuse la baie d'Halong , voilà un endroit du monde que j'aimerais bien visiter ;)

Merci pour cette balade virtuelle Erwan
Bonne soirée @ bientôt