Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Audierne Polynésie Bretagne : Contes et légendes, Histoire. Minorités ethniques : Thai, H'mongs, Boni, Saramaca Civilisations disparues : Angkor (Camboge),Minoenne (Crète), Mayas et Aztèques (Mexique). Sud Maroc, Thaïlande

En sortant de Hanoï

Erwan

Une petite série de photos prises en sortant de Hanoï en direction de Haïphong.

De loin en loin tout le long de la route, nous croisons des vendeuses de pain "français". Le pain est un des vestiges de la colonisation française que Mac Donald n'a pas réussi à faire disparaître.










Plus loin, ce sont des lycéennes en "uniforme" sortant de l'école : chemise blanche et pantalon noir ou bleu marine.










Et c'est ensuite la plaine du delta du Fleuve Rouge couverte de champs de riz. Des ombres chinoises au chapeau conique, courbées dans les champs, travaillent à la moisson du riz sous un ciel plombé. Pas l'ombre d'une machine agricole, la récolte se faisant à la main.

 

 

 

 

 

 



La suite des photos en histoire :

 


Combat d'animaux revu et corrigé









Un pratiquant d'arts martiaux, du genre superstitieux, se confia ainsi à son maître :

- «Su-phu, pour mon prochain combat, je ne crois pas trop à la victoire : mon futur adversaire est natif du chien et son élément-ascendant est le feu. Il a même déjà battu un athlète qui est pourtant du signe du dragon ! Moi, je ne suis que "cochon"...».










Le su-phu (qui était certainement diplômé d'état) trouva aussitôt la solution :

- «Tu vas proposer que la rencontre ait lieu dans exactement 8 jours. Ce jour-là sera un jour de pleine lune, et tout le monde sait que les jours de pleine lune, les chiens ont peur de tout, même de leur propre ombre».










Ainsi fut fait, et notre combattant, né sous le signe du cochon remporta la victoire. Il remercia son maître et le complimenta ainsi :

- «Votre sagesse n'a d'égale que votre connaissance, ô su-phu ! Me faire combattre un chien de feu, un jour de pleine lune, est une idée géniale ! ».











- "Vois-tu, jeune combattant du signe du cochon, répondit le maître, je suis très taoïste et j'essaie de vivre pleinement chaque jour que le ciel m'offre ; à part cela, je ne pourrais te dire si tel jour est de pleine lune ou de plein soleil. Si tu as battu ton adversaire, c'est grâce à ta technique, à ton courage et à la confiance que tu avais en toi ; et certainement pas grâce à la lune ou à ton signe astrologique".

 

Phan Toàn Châu

"Contes et légendes des Arts martiaux Vietnamiens"




















Commentaires

callophrys 13/03/2009 14:45

toujours d'aussi belles photos ! et le conte est superbe! quelle philosophie!!

Soledad 12/03/2009 20:27

Encore un magnifique voyage ce soir...
Tu devrais écrire un livre , avec tes légendes et tes photos...
Quelques mots pour te souhaiter bonne nuit, espérer que nos rêves deviennent enfin réalité, que naisse doucement l'été...
Gros bisous... Soledad

Melly 10/03/2009 22:14

la natte et le vélo : tout comme les Polynésiennes ! (je plaisante)

Urban :0107: 09/03/2009 21:00

Si des époques coloniales , on a laissé à Hanoï notre bonne vieille baguette , c'est que l'on n'a pas fait que des bêtises au vu de l'actualité ;))
Bonne soirée Erwan
@+++

:0091: lili Flore :0010: 09/03/2009 19:20

amusant de voir que le pain français est toujours appréciés dans ce pays d'Asie. Ton histoire démontre que ce n'est pas l'astrologie qui fait la victoire de l'homme. Mais combien ne personnes ne font rien sans en référer au divinations c'est un marché très lucratif. Bonne fin de journée, bigs bisous.