Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Audierne Polynésie Bretagne : Contes et légendes, Histoire. Minorités ethniques : Thai, H'mongs, Boni, Saramaca Civilisations disparues : Angkor (Camboge),Minoenne (Crète), Mayas et Aztèques (Mexique). Sud Maroc, Thaïlande

Provence : la Sainte Baume

Jean Yves

 

La Sainte-Baume est un massif du Sud-est de la France, qui s'étend entre les départements des Bouches-du-Rhône et du Var, sa superficie s'étendant sur 35 kilomètres de long et 15 kilomètres de large.

 

 

 


A02SainteBaume

 

 


 

Les deux sommets les plus élevés, de même altitude, sont le Joug de l'Aigle et le Signal des Béguines qui culminent à 1 148 mètres. Il comprend également sur son flanc ouest le point culminant des Bouches-du-Rhône : le pic de Bertagne qui atteint l'altitude de 1 042 mètres.

 

 

 


A01StBaume01

 

 


 

Bénéficiant d'un climat de type méditerranéen montagnard, le massif de la Sainte-Baume est considéré comme le principal château d'eau de la région. Plusieurs rivières y prennent naissance.

 

 

 

 

 

 

A03SainteBaume

 


 

 

Son nom vient de la présence d'une grotte qu'aurait, dans la tradition chrétienne, occupée Sainte Marie-Madeleine pendant trente ans, après avoir débarqué en 47 après J.C. aux Saintes-Maries-de-la-Mer et qui, après avoir évangélisé la Provence, aurait été ensevelie dans la crypte de la basilique de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume. (source Wikipédia)

 


 

 

A04SainteBaume

 


 

 

Pour y accéder, le visiteur devra monter pendant plus d'une demi-heure à travers une forêt épaisse de chênes et de hêtres dont certains sont centenaires.

 

 

 

A05SainteBaume

 

 

 

 

 

 

A06SainteBaume

 

 


 

Après son ascension à travers la forêt, il se trouvera face aux 150 marches d'escaliers qui montent jusqu'au petit monastère pour accéder à l'entrée de la grotte (150 marches en mémoire des 150 Ave du Rosaire).

 

 

 

 

A07SainteBaume

 

 

 

En 47, selon la tradition, c'est l'arrivée de Sainte Marie-Madeleine à la Sainte Baume.

Vers 415, Saint Jean Cassien fonde un premier prieuré à son retour d’Égypte.

Dès le 5ième siècle, les moines de l’abbaye Saint-Victor de Marseille s'y installent.

 

 

 

 

A08SainteBaume

 


 

 

En 1279, Charles II d’Anjou, roi de Sicile et comte de Provence, réalise les fouilles qui aboutissent à la découverte à Saint-Maximin des reliques de Marie-Madeleine. Ci-dessous, le reliquaire de Sainte Marie-Madeleine réalisé par Armand Caillat en 1889.

 

 

 

 

A09SainteBaume

 

 


 

 

En 1791, le marquis d’Albertas rachète les biens des dominicains qui avaient été vendus comme biens nationaux.

Très largement détruit à la révolution française, le couvent de la grotte repose sur des fondations qui vont du Moyen-âge jusqu’à la fin du XVIIIè siècle. Au XIXè siècle, le préfet du Var, Monsieur Chevalier, fit reconstruire un petit couvent pour abriter les gardiens de la grotte.

 

 

 

 

A010SainteBaume

 

 


 

 

En 1859, le Père Lacordaire rachète le couvent de Saint-Maximin et y réinstalle les Frères Prêcheurs (les Dominicains). Il fait construire l’Hôtellerie dans la plaine de la Sainte-Baume.

En 1914 le Père Vayssière restaure les 150 escaliers menant à la Grotte et procède à l'inauguration du Calvaire.

 

 

 

 

A011SainteBaume

 

 

 

 

 

 

 

A012SainteBaume

 

 

 

 

La statue de la Sainte Vierge date du XVIIè siècle et est l'œuvre du sculpteur Génois Orsolino.

 

 


 

A013SainteBaume

 

 

 

 

 

 

A côté de la source Saint Sidoine, qui aurait la propriété de guérir les maladies des yeux, se trouve la statue de Sainte Marie-Madeleine élevée par les anges et signée Alexandre (1874).

 

 


 A014SainteBaume

 

 

 

 

 

 

A015SainteBaume

 


 


Autre sculpture de Marie-Madeleine, mais attribuée au sculpteur Emilien Cabuchet (1819/1902), auteur de plusieurs sculptures à caractère religieux comme celle de la Sainte Vierge de l'autel de la Basilique de Lourdes.

 

 


 

 

A016SainteBaume

 

 


 

 

Les sept vitraux sont l'œuvre du Compagnon vitrier des devoirs unis, Pierre Petit, appelé le Tourangeau, disciple de Ia Lumière. II les a réalisés et offerts de 1977 à 1983.

 

 

 

 

A017SainteBaume

 

 

 

 

Selon la tradition légendaire des compagnons du Tour de France, leur fondateur, maître Jacques, en 950 avant J.-C., à son retour de la construction du temple de Salomon, se retire à la Sainte-Baume où il aurait été assassiné et enterré.

 

 

 

 

A018SainteBaume

 

 

 

 

 

La Sainte-Baume constitue l'étape finale du Tour de France des Compagnons. Le Tour de France est le chemin initiatique qui conduit à la maîtrise d'un métier et la Sainte-Baume apparaît comme le lieu qui unit les compagnons après leurs épreuves. Marie-Madeleine est la sainte patronne du Compagnonnage.

 

 

 

 

A019SainteBaume

 

 

 

 


Le pèlerinage commence par la montée à la grotte, qui peut se faire de nuit à la lumière des flambeaux. Dans la grotte, le compagnon reçoit les « couleurs », c'est-à-dire ses insignes (des rubans), qui se conforment à un code symbolique et sont frappés aux fers de la Sainte-Baume. Ces « couleurs » se compléteront de symboles au fur et à mesure de l'avancement initiatique du compagnon. Après la cérémonie et la bénédiction, on procède à la signature du livre de passage des compagnons. (source Wikipédia)

 

 


 

A020SainteBaume

 

 


 

Fermée en 1997 pour cause de travaux, la grotte rouvre en 2002 et 4 dominicains s’y installent.

 

Le 30 juin 2008, c'est la reprise de l’hôtellerie par les frères dominicains.

 

 


 A021SainteBaume

 

 

 

 

 

 

A022SainteBaume

 

 

 

 

La Pietà du parvis de la grotte réalisée en 1932 par Marthe Spitzer.

 

 

 

 

A023SainteBaume

 

 

 

 

 

 

 

A024SainteBaume

 

 


Une communauté de 7 frères Dominicains, aidée de 4 sœurs Dominicains, assure l’accueil des pèlerins à la Sainte-Baume (à la grotte et à l’hôtellerie). Cet accueil des pèlerins est fort ancien puisque c’est en 1295 que, à l’instigation de Charles II d’Anjou, le pape Boniface VIII et l’Ordre de saint Dominique installaient une communauté de 4 frères en ce même lieu.

 

 

 

 

A025SainteBaume

 

 

 


 

 


Commentaires

bellamy 18/04/2012 13:40

Bonjour Jean Yves , tu vois moi aussi je reprend mon baton de pèlerin . Je connaissais le massif mais pas la grotte ni le couvent . J'ai été l'assureur de quelques ateliers des Dévorants ( Les
Compagnons du Devoir ) j'ai même parfois partagé leur repas mais je n'ai jamais eu le temps d'approfondir les règles du compagnonnage .
Et maintenant je voyage avec tes écrits et photos .
Amicalement
Jean

Soledad 17/09/2010 19:31


Voilà qui est proche de chez nous et tout aussi joli... Je ne connais pas cet endroit merci pour la découverte..


channig 15/09/2010 20:57


Quel beau billet. J'ai habité deux ans dans les Bouches du Rhône mais je ne me rappelle pas d'en avoir entendu parler ....
Un tel panorama, des vitraux magnifiques, les sculptures, la grotte, etc..... ça se mérite !!! Bravo aux compagnons.
Bonne soirée et BiZHous JY


:0010: Liliflore :0091: 11/09/2010 19:42


ouf je suis enfin arrivée tout en haut, cela me rappelle ma visite du puy en Velay, j'étais morte à la fin de la journée, heureusement que là je suis resté dans mon fauteuil, je me sens mieux. Très
bon week end tellement ensoleillé que pour un peu je me sens encore en vacances LOL. Bigs bisous