Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Audierne Polynésie Bretagne : Contes et légendes, Histoire. Minorités ethniques : Thai, H'mongs, Boni, Saramaca Civilisations disparues : Angkor (Camboge),Minoenne (Crète), Mayas et Aztèques (Mexique). Sud Maroc, Thaïlande

Mayas : le cénote sacré de Chichen Itza

Jean Yves

Chichén Itzá est une ancienne ville maya située entre Valladolid et Mérida dans la péninsule du Yucatán.

 

 

L 01Cenote

 Jardin public de Mérida

 

 

La construction d'une cité maya à cet endroit est due à la présence de deux puits naturels (cénotes) qui constituaient un trésor inestimable dans cette région dépourvue d'eau.

Les cénotes sont des gouffres ou dolines d'effondrement des terrains calcaires situés au-dessus d'un réseau souterrain de grottes ou de rivières, remplis d'eau douce.

Ci-dessous, le cénote Ik Kill près de Chichen Itza :

 

 

 

L 02Cenote

 

 

 

 

L 03Cenote

 

 

Selon le livre sacré du Chilam Balaum, ces puits auraient été découverts au Vème siècle de notre ère par la tribu des Itzás qui les auraient abandonnés par la suite. Cette tribu émigra puis revint deux siècles et demis plus tard, influencée ou accompagnée par les Toltèques.

 

 

L Carte Toltèques

 

 

 

Chichén Itzá, contrairement à la majorité des sites, ne possède pas de plan d'ensemble. Elle est composée de plusieurs unités qui, sur une surface de plus de 5 km2, communiquent entre elles par des "sacbeob", (sacbé au singulier).

 

Un sacbé (aussi appelé chemin blanc) est un chemin construit par les Mayas des Basses-Terres. Le sacbé était blanc à cause du stuc de calcaire qui recouvrait sa base composée de pierres et de remplissage :

 

 

 

L 04Cenote

 

 

 

Le Cénote Sacré de Chichen Itza :

 

A Chichen Itza, un sacbé long de 300 m conduit vers le nord au cénote sacré, profond de 30 m et ayant 65 m de circonférence. Les murs, quasiment verticaux, tombent de 22 mètres jusqu'à la surface de l'eau. Le fond est recouvert d'une épaisse couche de boue, et l'eau, du fait de la présence d'algues et de micro-organismes, présente différents tons de verts.

 

 

 

L 05Cenote

 

 

 

Lieu sacré des Mayas, le Cenote, était aussi la porte d'accès du monde d'en bas : l'inframonde. Il a été utilisé uniquement à des fins religieuses, cérémonielles et rituelles, dédiées au culte du dieu Chaac, le dieu de la pluie et de l'eau. Chaac a un visage monstrueux : une sorte de trompe lui sert de nez.

 

 

 

L 06Cenote

 

 

 

Il est reconnaissable à son appendice nasal sur les masques des bas-reliefs des temples du Yucatan. Chaac est à la fois unique et quadruple. A chacun de ses quatre aspects correspondent une couleur et un point cardinal [comme les "Bacab" qui soutiennent la voûte céleste (voir l'article sur le calendrier maya)].

 

 

 

L 07Cenote

 

 

 

En 1894, Edward Herbert Thompson fit l'acquisition de la plantation sur laquelle se trouvait le site. Il fut le premier à remonter des vestiges maya à la surface du cenote (1904), d'abord en le draguant, ensuite en plongeant en scaphandre. Le produit des fouilles fut expédié au Peabody Museum (USA).

Suite à une plainte de Teobert Maler, (explorateur Allemand) le gouvernement mexicain réclama la restitution de ces trésors archéologiques. En 1944, La Cour suprême du Mexique rendit un jugement en faveur de Thompson. En 1959, eu égard au ressentiment persistant des Mexicains, le Peabody Museum restitua une partie des objets.

 

 

 

L 08Cenote

 

 

 

Les chercheurs ont récupéré des objets de grande valeur et d'importantes pièces archéologiques : des grelots d'or et de cuivre, des disques en or ciselés représentant des scènes historiques ou religieuses, des perles de jade, des boules de copal et de gomme, des sculptures de têtes et de queues de serpents, des manches et un bâton de commandement, des porte-étendards en forme de jaguars, des anneaux et des sandales de cuivre, des vases, des récipients en terre et des pointes de flèches…

 

 

 

L 09Cenote

 

 

 

Ces objets, provenant de différents sites, prouvent la présence de pèlerins qui venaient de régions proches de Chichén Itzá ou de terres lointaines d'Amérique Centrale pour déposer des offrandes aux divinités honorées en ces lieux.

 

 

 

L 10Cenote

 

 

 

Un nombre important d’ossements (en particulier de jeunes enfants) ont été aussi récupérés. On parle de sacrifices humains pratiqués pour apaiser le dieu Chaac en période de sécheresse : de jeunes vierges, que l'on aurait droguées et chargées de précieux ornements, auraient été précipitées au fond du puits au cours d'une cérémonie solennelle qui se déroulait au lever du jour.

D’autres estiment aujourd’hui qu’il s’agissait peut-être d’enfants décédés très jeunes et dont le sacrifice avait pour but de permettre la purification ou la résurrection.

 

 

 

L 11Cenote

 

 

 

La version des historiens du pays est toute autre, puisque les fouilles n'ont mis au jour "qu'une" centaine de corps (devinés grâce aux ossements repêchés), ce qui signifie "seulement" 100 sacrifices pendant toute la présence de la période Toltèque. De plus, il s'agissait souvent de prisonniers et assez rarement de volontaires. Les ossements retrouvés sont majoritairement masculins, ce qui met fin au mythe du sacrifice de jeunes vierges.

 

 

 

L 12Cenote

 Ce métier à tisser, toujours utilisé de nos jours par les femmes, date du temps des Mayas. Il n'a pas changé depuis.

 

 

Il arrivait occasionnellement qu'une victime réussisse à se maintenir à la surface et à survivre jusqu'à midi, auquel cas elle était repêchée et sauvée des dieux. Sa parole était alors écoutée par les prêtres comme prédiction.

 

 

 

L 13Cenote

 

 

 

A côté du cénote, on trouve les ruines d'un édifice qui fit office de bain de vapeur ou temazcal, utilisé autrefois pour purifier ceux qui seraient ensuite sacrifiés. On y construisit aussi une plate-forme qui dépassait du bord, d'où l'on poussait les victimes.

 

 

 

L 14Cenote

 

 

 

 

L 15Cenote

 

    {C}

Ci-dessous : dessin de Jean Torton, illustration tirée de la BD les voyages d'Alix, "les Mayas" de Jean Torton (2), Jacques Martin (3), Pierre Joubert (1).

 

M Sacrifice

 

 

 

(1) Pierre Joubert est un dessinateur français né le 27 juin 1910 à Paris et mort à La Rochelle, le 13 janvier 2002, à l'âge de 91 ans.

Il a principalement collaboré à des revues scoutes mais a aussi participé à l'illustration des couvertures des volumes de la collection Marabout Junior, aux éditions Marabout, et en particulier les aventures de Bob Morane.

 

(2) Jean Torton, dit Jeronaton, est un auteur belge de bandes dessinées né à Ghlin (Mons, Belgique) le 4 septembre 1942. Il a travaillé aux Studios Hergé puis au studio Belvision où il s'est vu confier entre autres les décors des dessins animés Astérix et Cléopâtre et Le Temple du Soleil.

 

(3) Jacques Martin, né le 25 septembre 1921 à Strasbourg et mort le 21 janvier 2010 à Orbe en Suisse, est un auteur de bandes dessinées de nationalité française, surtout connu pour ses séries Alix et Lefranc. Il a également contribué à plusieurs albums de Tintin.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires

Jean Torton(Jéronaton) 14/08/2015 00:35

Les deux dessins que vous montrez ne sont pas de Pierre Joubert mais de Jean Torton.Auriez-vous l'amabilité de corriger cela
Cordialement Jean Torton

jy 15/08/2015 10:12

Articles mis à jour. Merci d'avoir pris la peine de lires les articles.
J'adore vos dessins

LilyFlore♥ 07/07/2012 18:26

toujours un réel plaisir à te suivre dans tes voyages, je suis ravie d'en savoir un peu plus sur ce peuple que je trouve assez fascinant, même dans sa cruauté pour notre époque. Je reste sidérée
par ce mur vertical de 22m quand je pense aux moyens de construction de l'époque. Tes photos sont superbes, et la danseuse super jolie. Bonnne fin de journée sous une averse de...big bisous

bellamy 05/07/2012 11:10

Malgré mon repos forcé pour mes yeux je n'ai pu résister....et je ne regrette rien . Photos ,explications ,tout est bon y compris tes références !
C'est toi qui vas devenir une référence .....pour moi en tout cas .
Merci encore de ce dépaysement. Les "chemins blancs" .... petites merveilles .....
A bientôt
Amicalement
Jean

patriarch 03/07/2012 09:15

c'est beau !! préservons tout ceci.... belle journée.

Soledad 03/07/2012 08:20

Impressionnant le cénote! Autant d'en bas que d'en haut.
C'est un pays riche de cultures anciennes... A se demander,
si ils n'étaient pas déjà habité bien avant nos contrées...
Bon mardi