Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Audierne Polynésie Bretagne : Contes et légendes, Histoire. Minorités ethniques : Thai, H'mongs, Boni, Saramaca Civilisations disparues : Angkor (Camboge),Minoenne (Crète), Mayas et Aztèques (Mexique). Sud Maroc, Thaïlande

Maroc : condensé d'Histoire

Jean Yves

L’histoire du Maroc commença véritablement avec l’arrivée des Phéniciens, qui fondèrent des comptoirs de commerce sur la côte méditerranéenne d’Afrique du Nord au XIIe siècle av. J.C. sur des sites portant des noms d’origine berbère et devenus de grands ports, tels Tanger ou Casablanca.

 

Les colonies phéniciennes tombèrent ensuite aux mains des Carthaginois qui étendirent leur présence dans l’arrière-pays.

 

 

B01 Maroc

 Khasba d'Igrhem n'Ougdal

 

La conquête de Carthage par l’Empire romain au IIe siècle av. J.C. assura aux Romains la domination de tout le littoral africain baigné par la Méditerranée.

 

De 25 à 23 av JC, Juba II, un souverain berbère, administra la Maurétanie (Algérie, Maroc, une partie de la Mauritanie).

 

En 429, le Maroc subit une nouvelle invasion, celle des Vandales germaniques qui furent assimilés par les populations locales. Le général byzantin Bélisaire reconquit le pays en 533 et imposa les lois de l’Empire byzantin.

 

 

B02 Maroc

 

 

La conquête du Maghreb par les troupes arabes débuta en 649.

Mais les tribus berbères montagnardes, qui n’avaient pas plus accepté la domination de Byzance que celle de Rome, les forcèrent à se replier.

La véritable conquête commença une vingtaine d’années plus tard, entre 705 et 707. La résistance à l’islamisation et à la domination arabe fut vive dans certaines régions berbères.

 

"Nulle part les armées arabes n'avaient rencontré de pareille résistance ni essuyé pareils revers. L'Égypte et l'Espagne ont été soumises en trois ans, l'Iran en quatre ans, la Syrie en six ans, et il a suffit à chaque fois d'une ou deux batailles décisives. Au Maghreb, plus d'un demi-siècle s'est écoulé entre les premiers raids et le moment où les Berbères sont associés à la conquête de l'Espagne" (Michel Van der Yeught dans "Le Maroc à nu")

 

 

B03 Maroc

 

 

Le nom Maghreb vient de l'arabe qui signifie "le Couchant" ou "l'Occident" en raison de la position occidentale de cette région (Lybie, Tunisie, Algérie, Maroc) par rapport au centre du califat islamique. Quand la péninsule ibérique était sous souveraineté musulmane, elle était aussi incluse dans l'appellation Maghreb, de même que Malte et la Sicile. Il s'oppose au Machrek (Le Levant) qui désigne l'Orient arabe s'étendant de l'Égypte à l'Irak et à la péninsule arabique.

 

 

B04 Maroc

 Vallée du Haut Atlas

 

Ce fut un Berbère converti, Tarik ibn Ziyad, qui franchit le détroit de Gibraltar en 711 et conquit l’Espagne. (Gibraltar est une déformation du mot arabe "djebel Tarik" qui signifie "montagne de Tarik").

Ses troupes étaient composées principalement de Berbères islamisés, encadrés par des Arabes ou des convertis arabisés.

Rapidement, les Musulmans prirent Séville et Cordoue, En 714, la ville de Saragosse fut atteinte. La bataille de Poitiers en 732, brisa l'élan des cavaliers arabes et berbères. Leurs troupes refluèrent sur le sud de la France.

Mais conquise en 719, Narbonne resta pendant quarante ans la capitale d'une des cinq provinces arabes d'Espagne.

 

 

B05 Maroc

 Vallée du Haut Atlas

 

En 788, Idris Ier, descendant d’Ali, gendre du Prophète, qui avait fui l’Arabie, fonda la dynastie des Idrissides. Elle régna jusqu’en 926 et fut à l’origine de la ville de Fès, qui devint un important centre religieux et intellectuel sous le règne d’Idris II. Après la mort de celui-ci, le royaume idrisside entra en déclin.

 

 

B06 Maroc

 

 

Les Almoravides, une dynastie berbère, originaire de l'Adrar (sud de la Mauritanie actuelle) fondèrent Marrakech en 1062, au croisement des routes commerciales entre le monde arabe et le Sahara.

Au sud, ils emportaient, en 1077, une victoire décisive sur l’empire du Ghana, prenant ainsi le contrôle du commerce de l’or.

En 1086, ils battaient, à Zellaca, le roi Alphonse XI d'Espagne.

Au début du XIIe siècle, l’empire almoravide comprenait l’Espagne musulmane, le Maghreb occidental et central ainsi que le Sahara.

 

 

B07 Maroc

 Plateau tabulaire, Maroc

 

La venue au pouvoir des Almohades, en 1147, marqua le triomphe des Berbères sédentaires de l’Anti-Atlas. Dans sa plus large extension, l'empire des Almohades s'étendait sur l’actuelle Algérie, la Tunisie, la Libye, ainsi que sur une partie du Portugal et de l’Espagne : un empire s'étendant du Tage au fleuve Sénégal, des côtes algériennes à Tombouctou.

C’est également sous les Almohades que vécut le brillant philosophe Averroès.

 

 

B08 Maroc

 

 

En 1212, la bataille de Las Navas de Tolosa, sur le sol espagnol, au cours de laquelle les armées chrétiennes vainquirent les troupes musulmanes, marqua le début du déclin des Almohades et de l’Espagne musulmane.

 

En 1269, les Mérinides parvinrent à s’imposer sur le trône. Ils fixèrent leur capitale à Fès. Bien que ce fut un siècle de sagesse et de savoir pendant lequel furent crées de nombreuses écoles comme l'Institut de Théologie de Fez en 1350, les Mérinides ne purent cependant maintenir l’empire maghrébin des Almohades. Ils perdirent entre-autres le contrôle des pistes caravanières du Sahara : celles du cuivre, de la soie, de l'or, du fer, du sel et des esclaves.

 

 

B09 Maroc

 Oasis près de Ouarzazate

 

La Reconquista espagnole en 1492 gagna bientôt le territoire marocain lui-même. Espagnols et Portugais se partagèrent les côtes en zones d’influence : les rivages méditerranéens revinrent à l’Espagne et le littoral Atlantique échut au Portugal.

 

 

B10 Maroc

 Essaouira

 

La progression des Européens provoqua le sursaut des Beni Saad ou Saadiens.

En 1492, sept siècles après la conquête musulmane de la péninsule ibérique, le dernier royaume musulman en Espagne, Grenade, fut conquis par les rois catholiques.

Se donnant pour descendants du Prophète, les Saadiens étaient établis au sud, dans la vallée du Sous, autour de Taroudant. Ils menèrent la guerre sainte contre les Portugais, qu’ils chassèrent de Mogador (actuelle Essaouira) en 1525, puis d’Agadir en 1541

 

 

B11 Maroc

 Agadir

 

Au XVIIe siècle, affaiblis par des querelles dynastiques, les Saadiens perdirent tout pouvoir politique à partir de 1659. Le Maroc sombra alors dans l'anarchie en l'absence de pouvoir central jusqu'en 1666.

 

En 1666, la montée en puissance des princes alaouites du Tafilalet réunifia le Maroc. Le souverain actuel, le roi Mohammed VI, descend de cette dynastie alaouite établie depuis 1666. C'est l'une des dynasties les plus anciennes du monde contemporain.

 

 

B12 Maroc

 Khasba de Ouarzazate

 

En 1906, la Conférence d’Algésiras plaça le Maroc sous contrôle international et accorda à la France des droits spéciaux.

 

Le Traité conclu entre la France et le Maroc le 30 mars 1912 organisa le Protectorat français dans l'Empire chérifien à l’issue d’âpres négociations entre Berlin et Paris. Le pays devint un protectorat espagnol au nord et au sud, tandis que le centre revint à la France.

 

Le Maroc accèda officiellement à l'indépendance en 1956.

 

 

B13 Maroc

 Au fond, Khasba de Damoungald

 

Commentaires

mrcafe 30/11/2012 20:40

toujours avec plaisir que je lis tes articles ... bonne soirée jy

andrée 28/11/2012 21:23

je visite ce que je n'ai pas vu .. merci pour la visite - bonne soirée

louv' 28/11/2012 18:56

Bonsoir Jean Yves
J'avais pourtant un guide très érudit lorsque j'y suis allée, mais je dois avouer que j'en apprends encore bien plus ici ! Bravo !
A bientôt,
Louv'

Urban 27/11/2012 19:00

Une belle balade photographique parmi tous ces paysages ;) à dos d'ânes bien sûr .
Bonne soirée JY @ bientôt !

patriarch 27/11/2012 10:24

Merci pour ce cours d'histoire et géographie... Belle journée. Amicalement