Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Audierne Polynésie Bretagne : Contes et légendes, Histoire. Minorités ethniques : Thai, H'mongs, Boni, Saramaca Civilisations disparues : Angkor (Camboge),Minoenne (Crète), Mayas et Aztèques (Mexique). Sud Maroc, Thaïlande

Le Tonlé Sap : le grand lac du Cambodge

Jean Yves

Le Tonlé Sap, au centre du Cambodge, est le plus grand lac d'eau douce du Sud-Est asiatique. Sa superficie passe de 3.000 km2 durant la saison sèche à 13.000 km2 pendant la saison des pluies.

 

 

 

TonleSap01

 

 

 

Pendant la mousson, la taille du lac passe de 160 kilomètres de long et 35 kilomètres de large à 250 kilomètres long et presque 100 kilomètres de large. Il en va de même pour la profondeur qui atteint 9 à 10 mètres, alors qu’elle ne mesure qu’un à deux mètres pendant la saison sèche. Quant aux rives du lac elles reculent en saison sèche de 15 à 60 Km selon les endroits.

 

 

 

CarteTonléSap2

 

 

Vers les mois de mai et juin, le niveau du Mékong, gonflé par les pluies abondantes et la fonte des neiges de l'Himalaya, dépasse celui du fleuve Tonlé Sap, qu'il le rencontre à Phnom Penh au carrefour dit des "Quatre Bras". Le courant du Tonlé Sap s'inverse alors pour se jeter non plus dans la mer au sud, mais dans le Lac au nord. C'est entre autre ce renversement du fleuve qui est célébré lors de la Fête des Eaux, qui a lieu chaque année vers la mi-novembre, lorsque le courant s'inverse à nouveau.

 

 

 

TonleSap03

 

 

 

Pour cette occasion, le jour de la pleine lune de novembre, des régates de pirogues multicolores sont organisées sur le fleuve, face au palais royal de Phnom Penh, suivies par des danses et des feux d'artifices.

 

 

 

 

 

 

 

 

Deux légendes se disputent l'origine de la fête des eaux. La première remonte à l'époque d'Angkor et des combats entre le roi du Champa qui avait envahi le Cambodge et le roi Khmer. Les batailles se faisaient en pirogues sur le fleuve. En souvenir de la victoire du roi Khmer, des courses de pirogues ont été organisées tous les ans sur le fleuve. La seconde légende raconte que cette fête sert à remercier les génies des eaux qui donnent l'eau pour l'agriculture.

 

 

 

TonleSap04

 

 

 

Cette année, la fête a tourné au drame : massées sur un pont à l'occasion des célébrations, des centaines de personnes se sont retrouvées prisonnières d'une gigantesque bousculade. Selon le dernier bilan fourni par les autorités, 378 personnes sont mortes et plus de 400 ont été blessées.

 

 

 

TonleSap05

 

 

 

Les crues et décrues successives du Grand Lac donnent naissance à une biodiversité exceptionnelle. Le Tonlé Sap abrite plus de 200 espèces de poissons, une centaine d'espèces d'oiseaux, ainsi que d'innombrables reptiles et mammifères. Le lac a été reconnu "réserve de la biosphère" par l'UNESCO en 1997.

Cette biodiversité est aujourd'hui mise en danger par des techniques de pêche et de chasse abusives empêchant le renouvellement des espèces, par la pollution croissante de l'eau et par la déforestation.

 

 

 

TonleSap06

 

 

 

De manière générale, deux grandes catégories de poissons peuvent être distinguées : les poissons "blancs" (de la famille des poissons chats) représentent 60% du total et comprennent des poissons de couleur blanche ou argent : ils se reproduisent dans le Mékong à la saison sèche et regagnent chaque année le lac pendant la montée des eaux.

 

 


TonleSap07

 

 

 


 

TonleSap08

 

 

 


 

TonleSap09

 

 

 

Les poissons "noirs" ou de couleur sombre (de la famille des anguilles ou des gobies) sont des espèces résidant en permanence dans le lac et capables de vivre dans des conditions difficiles.

La production de poisson du lac est d’environ 230.000 tonnes par an ce qui constitue presque la moitié de toute la production du Cambodge.

 

 

 

TonleSap010

 

 

 

Partie de loto après la pêche dans une barque :

 

 

 

TonleSap010 1

 

 

 

Les poissons peuvent être vendus sur les marchés. Cependant ils sont souvent transformés. Certaines espèces sont séchées : les poissons sont étêtés, ouverts, vidés, lavés, salés et rincés avant d'être mis à sécher au soleil pour un ou trois jours.

Le poisson est aussi fumé. Là, les poissons ne sont pas étêtés et leurs corps ne sont pas ouverts. Ils sont simplement enfilés sur des baguettes, parfois disposés en éventail et placés au-dessus de braises.

Ce sont les femmes qui sont chargées de la transformation du poisson.

 

 

 

TonleSap010 2

 

 

 

TonleSap010 3

 

 

 

Il y a encore quelques dizaines d'années, le lac Tonlé Sap abritait de nombreux crocodiles, tortues et serpents sauvages. Mais les crocodiles en liberté se font de plus en plus rares. La plupart sont élevés dans des fermes autour et sur le lac. De ce fait, leur comportement à l'état sauvage est très peu connu.

 

 

 

TonleSap011

 

 

 

La plupart des serpents vivent dans l'eau en permanence, n'allant à la surface du lac que pour respirer. Ils sont également chassés en grand nombre mais semblent se reproduire assez rapidement. Les pêcheurs cambodgiens les attrapent à l'aide de filets dérivants. Ces serpents sont ensuite jetés en pâture aux crocodiles dans les fermes d'élevage. D'autres subissent un sort plus "heureux" :

 

 

 

TonleSap012

 

 

 

Les arbustes et les arbres sont tous enracinés dans le sol et fleurissent à différents moments de l'année. La plupart des buissons sont sous l'eau pendant la saison des inondations, alors que le sommet des grands arbres dépasse souvent de la surface du lac.

 

 

 

TonleSap013

 

 

 

Ci-dessous, la forêt inondée de Phluk :

 

 

TonleSap013 2

 

 

 

Les buissons comme les arbres se sont adaptés à cet environnement aquatique en rentrant dans une vie au ralenti pendant la saison des pluies et en se réveillant lorsque l'eau se retire.

 

 

 

TonleSap014

 

 

 

Près de trois millions de personnes (Khmers, Vietnamiens, Chinois et Chams) vivent sur le lac et dans ses plaines inondées, soit plus d'un quart de la population totale du Cambodge.

Sur le lac, on peut rencontrer trois types d'habitations :

Les maisons sur pilotis, faites en feuilles de palmiers ou en bois, sont très fréquentes.

 

 

 

TonleSap015

 

 

 


 

TonleSap016

 

 

 


 

TonleSap017

 

 

 

Les maisons flottantes sont faites de bambou, souvent attachées ensemble mais déplacées au fil des saisons.

 

 

 

TonleSap018

 

 

 


 

TonleSap019

 

 

 


 

TonleSap020

 

 

 

Les maisons-bateaux sont généralement habitées par les pêcheurs les plus pauvres.

 

 

 

TonleSap021

 

 

 


 

TonleSap022

 

 

 

La majeure partie de ces habitants vivent dans des villages flottants et n’ont d’autres ressources que la pêche ou des activités dépendant d’elle comme les cultures maraîchères ou l'élevage de porcs et de volailles. Les énormes réserves du lac bénéficient principalement à ceux qui ont la possibilité de pratiquer la pêche à grande échelle en achetant des concessions de pêches tandis que les petits pêcheurs vivant à côté sont laissés avec très peu de ressources.

 

 

 

TonleSap023

 

 

 


 

TonleSap024

 

 

 


 

TonleSap024 2

 

 

 

La surexploitation qui entraîne la diminution des ressources naturelles a déjà eu comme conséquence la diminution du niveau de la vie dans toute la région du lac Tonlé Sap.

 

 

 

TonleSap025

 

 

 


 

TonleSap026

 

 

 

La population bordant le lac est parmi les communautés les plus pauvres du Cambodge, officiellement 38 % de cette population vit sous le seuil de pauvreté (1$US/jour), mais la réalité approche des 50 % et peut monter jusqu’à 80 % dans certains villages.

 

 

 

TonleSap027

 

 

 

Les photos sont prises :

Dans les villages de pêcheurs de Kam Pong Phluk (point rouge sur la carte), et de Chong Khneas (point vert), dans le Nord-Est du lac Tonle Sap.

Dans le village de Chhnock Tru (traduction française pour ce dernier village : "le bouchon de la nasse", car ce dernier village "ferme" le lac ; point violet) dans le Sud du lac du côté de la ville de Kampong Chhnang.

Au port de Kampong Preah (trad : l'embarcadère sacré ; point jaune), de la ville de Kampong Chhnang.

 

 

 

TonleSap027 2

 

 

 

Commentaires

Channig 22/01/2011 21:24


Maisons bateaux, villages flottants ....ça doit être très humide !! J'ai bien aimé les brochettes de poissons entiers ; je les préfère aux serpents et aux crocodiles...Jolies photos hautes en
couleur et beau reportage.
Bon WE et BiZHous JY


Dông Phong 22/01/2011 09:43


Bonjour Jean-Yves,
Heureux de te retrouver avec ce nouveau et magnifique reportage.
Bon week-end,
Bien amicalement.


Urban 18/01/2011 17:36


Je suis toujours impressionné par ces peuples qui savent s'adapter au terrain , ici, les habitants ont construits des maisons sur pilotis ou flottante ;-) Un beau reportage sur la vie autour de ce
lac .
Bonne soirée JY @+


patriarch 18/01/2011 10:23


4 fois plus, c'est immense.... Ils sont peut-être plus heureux que nous de vivre ainsi.....