Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Audierne Polynésie Bretagne : Contes et légendes, Histoire. Minorités ethniques : Thai, H'mongs, Boni, Saramaca Civilisations disparues : Angkor (Camboge),Minoenne (Crète), Mayas et Aztèques (Mexique). Sud Maroc, Thaïlande

Soleil Couchant 03

Erwan

"Le Large…C'est là que se trouve, au mépris des portulans dérisoires et des cartes vaines, le Paradis sans latitude ni longitude que les Celtes trouvèrent en eux-mêmes sans sextant ni boussole…




 


Les Irlandais l'appellent Tir na N'Og et les Bretons Bro ar Re Yaouank, qui veut dire la Terre des Jeunes, parce que le temps n'y est pas compté pour les Bienheureux qui l'habitent et dont l'âge s'éternise dans sa fleur…


 


 

 


Une île, ou peut-être des îles, on ne sait pas, terre flottante, c'est sûr, une ou plusieurs, et qui ne tient à nul continent, ne connaît qu'une fois la même vague, ne reste qu'un instant à l'aplomb de chaque étoile…


 

 

 

 


Elle est beaucoup plus loin qu'on ne saurait jamais dire, au-delà du dernier mille imaginable, et pourtant il suffit d'une seule marée pour la rejoindre…


 

 



Mais il faut le vent haut, le vent d'amont, du moins le vent de bise pour porter en kornog, qui est plein ouest. Vent de galerne, rien ne vaut que l'attente ; et celui de suroît est damnation, qui fait dériver dans un océan spectral où la brume est plus épaisse que l'eau, et la lune plus blême que la chair des morts…

 

 

 


 

Voilà ce que l'on disait à Molène et dans les autres terres infimes qu'embrasse l'eau salée, dans les ports des grèves, des criques, des anses, des pointes et des caps qui regardent, chaque soir, l'étonnante fantasmagorie du soleil sur la mer. Et l'on cesse de le dire, hélas, depuis que se perd dans les mémoires l'antique science de la voile et des lits du vent.

Ainsi s'éloignent les paradis.

 

(Texte -extraits- de Pierre Jakez Hélias : Les paradis du couchant)

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

L'appel du large !  Aucun Breton ne peut rester insensible en voyant cet horizon qui vous tend les bras, qui vous aspire. Je veux aller voir ce qu'il y a là-bas derrière cette ligne d'horizon. Je pars donc en vacances pour des terres lointaines, vers d'autres peuples, d'autres civilisations.


Rendez-vous après le 20 octobre.

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

Pour être tenu informé du redémarrage du blog, cliquer dans la newsletter.


 


Commentaires

soleilvert29 24/04/2012 02:13

Bonjour Jean-Yves,
Au fil de mes promenades, j'ai découvert aujourd'hui des merveilles qui me tiennent particulièrement à coeur. Des soleils couchants, que je collectionne moi-même en photos, afin de rendre éternels
ces chefs-d'oeuvre éphémères de Maître Râ ! Les textes de Pierre Jakez Helias, qui les accompagnent sont sublimes ! Merci pour cette beauté des yeux et des mots ! A bientôt.
Julie

:0091: Lili-Flore :0010: 09/10/2008 21:57

petit coucou. Bonne soirée, bigs bises

:0091: Lili-Flore :0010: 27/09/2008 14:26

tu nous laisses de bien beaux couchers de soleil pour attendre ton retour. Passes de bonnes vacances et au plaisir de te revoir au retour de tes nouveaux horizons. Bisous bien ensoleillées

Melly 26/09/2008 18:11

Ah OUIIiiiii !

donc c'est un bug, chez OB !!!

tu as réclamé ? - moi j'ai laissé un message sur leur forum , mais pas encore eu de réponse !!

à plus on se tient au courant !

Melly 26/09/2008 15:11

Merci pour toutes ces belles photos !

dis moi si tu as du mal à afficher mon blog - des gens se plaignent - tu as IE ou FF comme navigateur ?