Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Audierne Polynésie Bretagne : Contes et légendes, Histoire. Minorités ethniques : Thai, H'mongs, Boni, Saramaca Civilisations disparues : Angkor (Camboge),Minoenne (Crète), Mayas et Aztèques (Mexique). Sud Maroc, Thaïlande

Le Moulin de Kériolet 02

Erwan
Et maintenant, il tourne !




Cet article est une suite à l'article précédent dont vous pouvez voir les photos en cliquant sur l'Hermine ci-dessous :




On ne peut que saluer le formidable travail réalisé par "L'Association des Amis du Moulin de Kériolet" qui a réussi à remettre en état de marche un moulin promis à la ruine voire à la destruction.







Voici le cours d'eau qui alimente le moulin :






















Quelques photos de l'intérieur du moulin, et pour les accompagner, une petite légende bretonne :



LE MOULIN DES KORRIGANS

 

 


Il y avait un immense moulin, la meule de pierre avait été taillée par les nains en des âges oubliés dans une montagne entière et il aurait fallu trois jours à un humain pour en faire le tour en courant...

 


 


 


Au sommet du moulin, des files ininterrompues de petits êtres étranges apportaient des sacs de grains et les vidaient par les multiples ouvertures.Certains avaient de très grands yeux, d'autres de très grandes oreilles, d'autres de très grands nez, d'autres de très grandes bouches et d'autres encore de très grandes mains...

 


 

 

 


Et tous, très affairés, faisaient couler les grains vers la gigantesque meule de pierre en un flot ininterrompu, de jour et de nuit...


 

 

 

 


Mais à mi chemin, un voleur très malin et très ingénieux détournait toutes ces récoltes à son profit.

 


 
 

 

 


Oh, il n'en faisait rien, il se contentait d'accumuler et d'accumuler encore. La qualité ne l'intéressait pas, il ne se préoccupait que de quantité...

 


 


 

Les petits êtres étranges étaient inconscients de ce voleur et continuaient leur travail sans jamais se lasser...

 

 

 


Mais parfois, rarement, un seul grain échappait au voleur et tombait là bas tout au fond, sur l'immense roue de pierre qui tournait, tournait sans jamais s'arrêter.

 

 



Elle pouvait alors faire son travail sur ce minuscule grain et il était moulu...

 

 


 

Alors, un être humain, quelque part disait :

 

 


 

Oh ! Je viens d'avoir une intuition !

 









Comme vous le voyez ci-dessus, il reste encore du grain à moudre !
Vous pouvez acheter au moulin une excellente farine pour faire des crêtes ou des tartes.



Le lien ci-dessous vous conduira au site de l'Association.







Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires

les petits bretons 16/08/2008 11:50

Nous y sommes retournés il n'y a pas longtemps. L'année dernière encore tout n'était pas mis en place. Nous avons pu également y entrer et c'est incroyable comme il est "beau" après tous ces travaux

patriarch 02/08/2008 10:41

Très complet ton article. Nous avions des amis qui en avez acheté un dans le Champsaur (Gap). Je suis monté plusieurs fois, refaire les cheminées et le four à pain. C'était à conduite forcée. La roue à aubes se trouvait sous le moulin.

Bonne journée.

:0091: Lili-Flore :0010: 31/07/2008 22:44

alors là je vois le changement avec le mois de septembre 2006, l'eau était un mince filet et le pas de blé dans le moulin qui était tenu par des bénévoles, tu devrait- regarder dans mon ancien blog section Bretagne et tu le trouveras, amusant de voir un endroit connu par d'autres yeux. en ce moment pas trop présente sur mon blog, juste le temps de répondre de temps en temps aux gentils coms qui sont déposés. Merci de tes passages. Bigs bises d'une journée étouffante qui tourne à l'orage.